Une fuite d’eau ? Découvrez comment raccorder votre plomberie

Les tuyauteries en pvc, en cuivre, en ppr figurent parmi les plomberies les plus utilisées actuellement. Elles ne sont pas à l’abri de fuites d’eau accidentelles provoquant bien de désagréments aux utilisateurs. La question qui se pose est de savoir comment raccorder sa plomberie, pour ces différents types de tuyaux.

Raccorder les tuyauteries en pvc (chlorure de polyvinyl)

Comment raccorder sa plomberie en Pvc, une question que se posent les utilisateurs confrontés aux problèmes intempestifs de fuite d’eau. On sectionne bien net le tuyau défectueux à l’endroit où on a repéré la fuite. Ensuite, il est nécessaire d’utiliser un manchon en pvc, un petit tube ayant une double entrée femelle. Le manchon sert en quelque sorte de bague pour assembler les deux bouts du tuyau à raccorder. Bien nettoyer les surfaces à mettre en contact avant les enduire de colle spéciale Pvc. La nature gluante de la colle facilite l’intromission des bouts de tuyau dans le manchon.

Raccorder des tuyauteries en cuivre

Les tuyauteries en cuivre sont surtout présentes dans les installations de type traditionnel en usage de nos jours. Son raccordement nécessite l’utilisation d’un manchon rso (raccordement sans outil). Le manchon rso se présente comme un petit tube muni d’un dispositif qui permet d’immobiliser et d’étanchéifier le raccordement des tuyaux. La première tâche consiste à couper le tuyau à l’endroit voulu, de manière nette. Les deux bouts sectionnés devront être ébarbés pour qu’ils puissent se glisser, sans frottement, dans le manchon. Il faut ensuite introduire, petit à petit, le bout du tube dans le manchon, jusqu’à ce qu’on entende un clic. On procède de la même manière avec l’autre bout et on vérifie s’il n’y a plus de fuite.

Raccorder un tuyau en ppr (polypropylène random)

Une plomberie en ppr est utilisée surtout pour les installations en eau chaude. Le raccordement d’un tube en ppr est une pratique relativement facile, même pour un amateur. L’emploi d’un appareil, le thermo-soudeur à fusion haute température, est requise pour effectuer l’opération. L’appareil est doté de deux entrées conçues pour chauffer les deux bouts du tube en même temps. Il est aussi réglé pour permettre à l’utilisateur d’introduire le premier bout dans l’autre, après chauffage. La première étape de l’opération consiste donc à brancher l’appareil et à introduire les deux bouts dans les entrées. Il faut attendre quelque temps pour permettre aux deux bouts de se fondre légèrement, ensuite les retirer et les raccorder.

Est-il possible de refaire sa plomberie soi même ?
Comment installer une vanne d’arrêt dans sa plomberie ?