La désodorisation des eaux usées, une nécessité

désodorisation des eaux usées

Publié le : 31 octobre 20225 mins de lecture

Les eaux usées des logements des particuliers, des centres commerciaux, des entreprises, des industries et des lieux de travail doivent être rejetées. Leur désodorisation est une pratique courante pour protéger les personnes aux alentours et gérer la pollution de l’environnement. Découvrez pourquoi un tel acte est devenu une nécessité absolue.

L’assainissement des eaux usées pour limiter la pollution

Les eaux usées sont des liquides souillés provenant des habitations et des installations industrielles et agricoles. Leur traitement et leur désodorisation sont nécessaires et peuvent être effectués par les ménages et les entreprises, tout comme il est possible de confier cette tâche à des spécialistes, tels qu’ecosphair.com.
Les déchets liquides domestiques comprennent :

  • les eaux de vannes sorties des toilettes ;
  • les eaux grises ou ménagères issues du lavabo, de la douche, du lave-linge et de la cuisine.

En plus des graisses et détergents issus des savons, des lessives et des produits d’entretien, ils contiennent des matières organiques et des micro-organismes potentiellement pathogènes. Pire encore, des déchets peuvent se trouver dans les eaux usées, pour ne citer que les lingettes et certaines substances dissoutes (résidus de médicaments par exemple).

D’un autre côté, les effluents provenant des installations agricoles et industrielles sont produits par les activités d’exploitation et les procédés de fabrication dans ces milieux. Il s’agit notamment de l’eau de rinçage des produits, de lavage des ateliers et des bâtiments d’élevage.
L’exploitant agricole ou industriel est le premier responsable de son épuration. Dans ce contexte, il doit être équipé des matériels appropriés ou faire appel à une station qui se trouve à proximité de son local professionnel. En cas de pollution extrême, la désodorisation de la station d épuration en centre de traitement spécialisé est incontournable. En effet, les déchets dangereux doivent être éliminés dans les règles et les normes requises.

Le rejet de ces eaux (peu importe leur provenance) dans le milieu naturel pollue l’environnement, d’où la nécessité des différents traitements des eaux usées. Ces interventions réduisent la quantité de polluants et de particules rejetés dans l’écosystème.

La désodorisation des eaux usées pour ne pas nuire à la santé de l’homme et des organismes aquatiques

En rejetant les eaux usées directement sans traitement, le risque de dégradation de la qualité des rivières ou du lagon où elles se déversent est nettement très élevé. Les conséquences sont nombreuses sur les milieux aquatiques, pour ne citer que les perturbations biologiques traduites par des troubles de la reproduction, de la croissance et du système immunitaire des organismes. Ces problèmes sont causés par les produits chimiques nocifs et les substances toxiques qu’elles contiennent.
Les microbes peuvent générer la contamination des eaux côtières, suite à la pollution bactériologique. Leur impact ne se limite pas aux milieux aquatiques puisqu’ils peuvent nuire à la santé humaine. En effet, en cas d’exposition ou d’ingestion, les hommes risquent d’être contaminés par des maladies. D’autant plus que les éléments nutritifs dans ces déchets liquides enrichissent les eaux côtières et favorisent le développement des algues pouvant asphyxier les récifs coralliens et les herbiers. La quantité d’oxygène est aussi réduite, tuant ainsi les organismes aquatiques.

Les solutions pour désodoriser les eaux usées

Le traitement des odeurs des eaux usées passe par un système domestique ou par une station d’épuration. Cette intervention permet de limiter l’impact olfactif, tout en éliminant les polluants. Quant au traitement, il peut se faire par lavage physico-chimique, traitement biologique ou absorption sur charbon actif.

  • L’absorption ou lavage physico-chimique consiste en l’élimination de l’odeur à la station épuration. L’équipement nécessaire varie en fonction des résultats escomptés, tout comme les produits utilisés
  • La désodorisation par le charbon actif est une solution pratique et courante. Les performances de la technique déterminent son impact olfactif.
  • Le filtre charbon actif est toujours efficace pour éliminer cette mauvaise senteur par le charbon actif odeur.


Le balayage haute pression : une méthode écologique pour maintenir la sécurité routière
Comment intégrer un séparateur de graisses dans son restaurant ?

Plan du site